fleurs pommiersJe ne vais quand même pas lui apporter du chocolat ! Encore que, à son âge, dans la solitude de sa maison de retraite…

Finalement j’opte pour un petit savon Roger-Gallet, parfumé à la lavande. Je le lui tends, en disant Parfume-toi la tête et lave-toi le visage ! Rires… Joie de la rencontre, joie de la Parole de Dieu partagée. Ce sera un carême de joie. Sois joyeuse ! Laetare, Jérusalem !

Mais je pense déjà à la semaine de la Passion. D’avance je la redoute, elle me fait peur…  Jésus entra librement dans sa passion. Et moi ?

Là où s'ouvre le ciel...

2021 01 Photo ciel MCC

Là où s’ouvre le ciel, le bleu d’un manteau de douceur apparaît, comme celui de Marie qui s’ouvre pour accueillir tous les bien-aimés de Dieu.

Là où s’ouvre le ciel, un vent de liberté souffle, comme celui qui, au matin de Pentecôte, a poussé les apôtres sur les chemins du monde.

Là où s’ouvre le ciel, un puits de lumière vient à notre rencontre, comme celui d’où est repartie Marie-Madeleine, toute pleine de joie d’avoir rencontré le Seigneur.

Puisse l’année 2021 offrir à tous de ces « espaces de ciel » qui ouvrent sur « un océan d’amour » !

Marie-Claire

 

L'Inattendu de Dieu

En cette année 2020 marquée par tant d'incertitudes, d'angoisses, de souffrances, plus que jamais le temps de l'Avent nous invite à l'ESPERANCE et à ouvrir nos cœurs à l'inattendu de Dieu.

Appuyons-nous sur la Parole du Seigneur, sur ses promesses, non pas celles d'un bonheur facile mais celles d'une joie profonde qui peut exister malgré des souffrances. Peut-être retrouverons-nous alors la vraie joie de Noël, celle d'accueillir Jésus dans un cœur de pauvre, lui que Marie "attendait avec amour" comme le dit une des préfaces de l'Avent.

Que Marie nous guide pendant ce temps de préparation à la fête de Noël, elle qui était ouverte à cet inattendu de Dieu et a su l'accueillir avec confiance tout au long de sa vie.

Véronique

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait".

Photo Edito Sept 2020En cette période d'incertitudes dues à la pandémie, le dernier-né du réseau des Centres Madeleine-Daniélou, le Groupe scolaire Madeleine-Daniélou de Bingerville en Côte d'Ivoire ouvre ses portes aux premières élèves le 7 septembre ! Aventure qui peut nous faire dire, comme l'humoriste Mark Twain : "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait".

Puissions-nous tout au long de cette année, oser la confiance, celle qui déplace les montagnes.

Regardons le positif de nos vies, laissons libre cours à notre imagination et n'hésitons pas à faire du neuf.

N'ayons pas peur ! Quels que soient les aléas de cette année, le Christ est à nos côtés, son Amour nous accompagne et il nous dit : "je suis avec vous tous les jours".

Véronique

Page 1 sur 17